stem cells

Le vieillissement est un processus naturel et l’effet cumulatif des dommages génétiques et environnementaux à notre organisme et ADN. Les cellules souches de l’organisme aident à combattre le vieillissement. Les chercheurs aux États-Unis ont résumé toutes les recherches à date concernant les cellules souches et les gènes anti-âges et leur effet sur le processus du vieillissement.

Le vieillissement est une conséquence inévitable de vivre, qui peut entraîner de nombreux problèmes de santé. La perte de l’audition, la vision, la force musculaire, la masse osseuse, l’immunité, la cognition et le métabolisme ce ne sont là que quelques-uns des troubles causés par le vieillissement. Cumulativement ces problèmes de santé impact la société, l’économie et le système de santé. Bien que nous puissions faire face à ces enjeux avec des programmes tels que les logements avec services de soutien pour personne âgées, les épargnes-retraite et l’assurance de santé, ils ne guérissent pas, mais remède les problèmes de santé liée au vieillissement.

Le vieillissement est un développement progressif naturel contrôlé par les facteurs génétiques et environnementaux. Ces facteurs affectent notre organisme de manière favorable ou défavorable pour augmenter ou diminuer le processus du vieillissement dans nos corps. L’accumulation de ces facteurs aboutissent à le dommage des cellules souches, ce qui peuvent être considérés comme les pièces essentielles à la construction de nos organismes. Les cellules souches en général ne font pas de travaux dans nos corps, contrairement à des muscles utilisés pour courir ou des neurones dans nos cerveaux pour penser. Les cellules souches sont capables de produire des répliques d’ils-mêmes et de transformer en d’autres types de cellules, telles que des cellules musculaires ou des neurones sur laquelle la régénération du corps est fondée.

La régénération

Les cellules souches peuvent être considérées essentiel pour combattre contre le vieillissement. Dès que le vieillissement est la détérioration naturel de notre corps, les cellules de souches peuvent aider à régénérer nos corps en remplacer les vieilles cellules qui sont détériorer trops pour fonctionner ou sont endommagés au point de n’étaient pas capables de régénérer. Ceci était observé principalement dans les animaux du genre Planaria, qui peuvent régénérer leur corps en cinq jours et Hydra qui peuvent aussi régénérer leur corps entier en sept à dix jours. Les salamandres peuvent aussi régénérer leurs membres en quelques jours.

Les génétiques et l’anti-vieillissement

Les génétiques, conjointement avec les cellules souches, jouent un rôle important en déterminent la vitesse à laquelle nous vieillissons. Klotho, nommé après la déesse grecque qui contrôle le “cordon de vie”, est un des gènes anti-âge le plus étudié. Les études génomiques ont découvert que l’activation du Klothos dans les souris augmenter leur espérance de vie et la désactivation du Klothos se traduit par le vieillissement prématuré. Les chercheurs ont démontré comment le Klothos contrôle plusieurs éléments du vieillissement tels que l’oxydation des tissus, le niveau d’insuline et la régénération des cellules souches.

Il a été prouvé que la longueur des télomères est largement associé à l’âge. Les télomères sont les bouts de l’ADN qui leur protège du dommage. Le plus long la longueur des télomères, le plus jeune c’est l’organisme. Généralement, nous sommes nés avec les télomères longues, mais, pendant que nous vieillissons, nos télomères raccourcissants. C’est vrai que la raccourcissement des télomères cause de la sénescence (désactivation) des cellules souches et leur décès subséquent.

Pour éviter le raccourcissement des télomères, nos corps emploi en enzyme appelé télomérase pour maintenir la longueur des télomères pendant le vieillissement. Cependant, l’activité du telomerase diminuait lui aussi avec le vieillissement, ce qui empêche ces capacités de anti-vieillissement. Fait intéressante, il a été prouvé que la restriction calorique accroître l’activité du télomérase et maintient la longueur du télomère. Une réduction calorique de 30 % augmenter l’espérance de vie par 30 %. La restriction calorique dans les modèles animaux démontré des effets bénéfiques qui aident à combattre contre l’oxydation, l’inflammation, la désintoxication, l’activité du télomérase et la réparation de l’ADN. Cet phénomène était perçu en tous les modèles d’animaux de complexité variable, ce qui suggère un lien important entre le régime alimentaire et le vieillissement. Pour des raisons d’éthiques, on n’a jamais examiné cette phénomène chez les êtres humains et n’est pas admis par les médecins.

Les traitements anti-âge par cellules souches

Le but de plusieurs traitements d’anti-âge actuelles sont d’augmenter la santé et population des cellules souches dans l’organisme pour mieux combattre les effets du vieillissement avec la régénération. Les cellules souches mésenchymateuses (CSM) sont un type de cellule souche qui suscite d’intérêt dans les chercheurs et l’industrie pharmaceutique. Il est démontré que ces cellules souches constituent un facteur essentiel pour la régénération de la peau, les muscles, le cartilage et les os. Généralement, le CSM se trouve en la moelle osseuse. Quand l’organisme est blessé (e.x. la peau est coupée), les cytokines, les signes chimiques utilisée par le corps pour communiquer, sont libérées pour activer le CSM qui se met à réparer la zone blessée.

Toutefois, quand nous vieillissons, le nombre de cellules mésenchymateuses dans la moelle osseuse réduit et cela ralentit la régénération et cause ainsi le vieillissement. Ceci est le plus évident dans la peau qui se détériore au fil du temps en causent la perte d’élasticité, les rides et l’affaissement. L’industrie pharmaceutique s’’intérêt dans la cultivation des facteurs de croissance, trouvé naturellement dans nos corps, pour complimenter les produits de soin de la peau. Il est espéré que ceci augmentera la population des cellules souches mésenchymateuses dans la peau et leur causera de multiplier, ce qui augmentera la capacité de régénération naturelle du corps.

Plus à venir

Le vieillissement est un processus naturel qui est l’effet cumulatif des dommages environnementaux et génétiques sur l’ADN de notre organisme. Les cellules souches sont présent naturellement dans la peau et peuvent aider à combattre les effets du vieillissement, mais ils détériorent au fil du temps à cause des facteurs, tels que la décline en télomérase. Tandis que les chercheurs et les pharmaceutiques ont démontré des comment des changements génétiques et au régime peuvent attribuer à une plus longue durée de vie, le but de complètement empêcher le vieillissement est encore loin d’être atteint. Cependant, une nouvelle vague de produits anti-âge, le progrès médicaux et une meilleure compréhension du régime alimentaire peut possiblement ralentir le processus du vieillissement et nous donner plus d’années amusantes et jeunes.

Écrit par : Aaron Kwong, MSc
Traduit par : Paige Ross

Sources :

(1) Ullah, M. & Sun, Z. Stem cells and anti-aging genes: double-edged sword—do the same job of life extension. Stem Cell Res. Ther.9, 3 (2018).
(2) Shieh, S.-J. & Cheng, T.-C. Regeneration and repair of human digits and limbs: fact and fiction. Regen. (Oxford, England)2, 149–68 (2015).
(3) Ogoke, O., Oluwole, J. & Parashurama, N. Bioengineering considerations in liver regenerative medicine. J. Biol. Eng.11, 46 (2017).
(4) Heilbronn, L. K. & Ravussin, E. Calorie restriction and aging: review of the literature and implications for studies in humans 1 – 3. (2003).

Facebook Comments