Monday, May 20, 2024
HomeMédecineMédecine InterneLe syndrome d'apnee obstructive du sommeil est-il associé à d'autres problèmes de santé?

Le syndrome d’apnee obstructive du sommeil est-il associé à d’autres problèmes de santé?

Des chercheurs norvégiens ont évalué l’association entredu syndrome d’apnée obstructive du sommeil et d’autres conditions sanitaires telles que l’hypertension, la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), le diabète et l’obésité.

Le syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS) est un trouble de sommeil caractérisé par des brève interruptions du sommeil ou des pauses respiratoires durant le sommeil. Une cause de l’obstruction commune est la détente musculaire, ce qui résulte en l’affaissement des tissus mou dans les voies respiratoires. Tandis que plusieurs personnes peuvent présenter des épisodes brefs du SAOS au cours de sa vie, seulement 15 % de ceux qui souffre de ces symptômes sont affectés par le SAOS sévère.

Dès que les individus atteints du SAOS sont rarement conscience des interruptions, ils peuvent souffrir du SAOS pour des années, sans diagnostic. La somnolence pendant la journée et la fatigue sont souvent attribuées à d’autres facteurs. Par conséquent, l’effet du syndrome d’apnée obstructive du sommeil au fil du temps n’est pas bien compris.

Dans une étude récemment publiéePloS ONE, les chercheurs en Bergen, Norvège ont investigué si le SAOS grave est associé àun risque accru de crise cardiaque, l’angine, l’AVC, la MPOC, la haute tension artérielle, le diabète, l’asthme ou l’obésité.

1,887 personnes au total qui soupçonnaient avoir l’apnée obstructive du sommeil ont été recrutés pour participer à l’étude entre 2011 et 2014. Soixante-dix pourcents des participants étaient des hommes et l’âge moyen était 48.6 années. Chaque personne était mise sous observation pendant une nuit de sommeil pour déterminer s’ils avaient le SAOS en plus d’en déterminer la sévérité. Les apnées du sommeilsontdéfinies par une réduction enla cloison nasale de 90 % ou plus qui dure au moins dix secondes. De plus, leur sexe, poids, taille et valeurs de pression artérielle étaient enregistrées. Dernièrement, chaque participant avait rempli un questionnaire demandant s’ils avaient d’autres conditions sanitaires connues.

Ils ont constaté que, même si tous les participants avaient été renvoyées pour suspicion d’avoir le SAOS, 38 % n’avaient pas du SAOS, 30 % avaient l’apnée du sommeil légère, 17 % avaient de l’apnée modérée et 15% avaient de l’apnée grave. Ils ont aussi constaté que la sévérité du syndrome d’apnée obstructive du sommeil été associé à une prévalence d’une crise cardiaque, l’angine de poitrine et le diabète. L’obésité et l’hypertension étaient le plus fortement associé à la sévérité de l’apnée du sommeil. Il n’existait aucune association entre l’apnée du sommeilet l’AVC, MPOC ou l’asthme.

Chose étonnante, il y avait une association négative entre le tabagisme et la sévérité de l’apnée. Les chercheurs estiment que cette association peuvent être expliqués par la facilité relative des docteurs quand ils parlent des risques du tabagisme et la cessation du tabagisme en comparaison avec l’apnée du sommeil. L’échantillon large et l’usage du régression logistique et linéaire ajoute de la crédibilité à ces résultats; cependant on ne peut pas prévoir si l’apnée obstructive du sommeil précède ou suit comme résultat des autres conditions.

 

Ecrit par : Debra A. Kellen, PhD
Traduit Par : Paige Ross

Sources : Tveit, R. L., Lehmann, S., &Bjorvatn, B. (2018). Prevalence of several somatic diseases depends on the presence and severity of obstructive sleep apnea. PloS one, 13(2), e0192671. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0192671

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest News and Articles

SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTERS

Stay Connected
10,288FansLike
820FollowersFollow
249FollowersFollow
2,787FollowersFollow

Article of the month

Recognizing HIE: A Call for Advocacy

Have you heard of HIE? It’s the second leading cause of infant mortality and lifelong disability worldwide. 2-3 per 1,000 live births in high-income...

Joke Of The Day – May 20

At the psychiatrist’s office: Woman: I get so nervous and frightened during driving tests! Doctor: Don’t worry about it. You’ll pass eventually. Woman: I’m the examiner!

ADVERTISE WITH US

error: Content is read-only and copy-protected.