effects of smoking

On sait que le tabagisme endommage l’ADN, mais peu est connue sur les effets du tabagisme sur les différents gènes de susceptibilité du cancer colorectal. Une étude récemment mener en Corée du Sud et publiée dans BMC Cancer à examiner l’interaction entre le tabagisme et les gènes de susceptibilité du cancer colorectal.

Le tabagisme est un facteur de risque connu de plusieurs types de cancer qui touchent les différentes parties de l’organisme. La fumée de cigarette contient plus de 60 différents composés cancérogènes qui entraînent ultimement des dommages à l’ADN dans les cellules. Le dommage du ADN causé par les composés cancérogènes trouvé dans la fumée de cigarette peut entraîner les mutations des oncogènes, les gènes suppresseurs de tumeurs. Les oncogènes éventuellement cause les cellules à prolifèrent de manière incontrôlée, ce qui conduit à la formation de tumeurs. Par ailleurs, des mutations de l’ADN peuvent se produire dans les gènes qui jouent un rôle direct dans la réglementation de la division cellulaire.

Les effets du tabagisme ont été constatés dans le développement tumoral dans de nombreux cancers, incluent le cancer colorectal. Tandis que les effets du cancer ont été liées à plusieurs mécanismes différents responsables de la formation du cancer, il existe peu de recherche qui révèle l’interaction directe entre les gènes liés au cancer et le tabagisme, particulièrement pour le cancer colorectal. Les études d’association pangénomique ont montré les gènes qui sont en jeu dans l’apparition et la progression des cancers colorectales, mais les études n’ont pas encore identifié des interactions gène-environnement entre le cancer colorectal et le tabagisme.

Les interactions entre les gènes du cancer et le tabagisme

Nan Song et ses collèges de recherche à l’institut de recherche sur le cancer en Corée du Sud ont voulu étudier les effets du tabagisme sur des différents gènes de susceptibilité du cancer colorectal. Leurs données ont été récemment publiées dans le journal BMC Cancer. Sept cents trois patients du cancer colorectal et 1,406 participants en bonne santé ont participé à cette étude. Les chercheurs examinent trente gènes susceptibles du cancer colorectal, identifiées par les précédentes études et documents. Ils ont utilisé un modèle mathématique pour identifier les effets du tabagisme par sexe des gènes différents.

Les données relèvent une croissance du risque du cancer colorectal chez les hommes qui ont fumée pour plus longtemps, qui fume davantage de cigarettes et fumé plus de paquets-années. Pour les femmes un risque plus élevé du cancer colorectal était observé avec plus de paquet-années. Le groupe a également constaté qu’il existait des interactions signifiantes entre les effets du tabagisme et les trente gènes différents. Ils étaient capables d’identifier cinq interactions uniques des gènes.

Pour conclure, ce groupe a démontré que les effets du tabagisme sont en fait liés à un risque accru de cancer colorectal et qu’il existe une interaction claire entre le statu de tabagisme et les gènes associés à l’apparition et progression du cancer colorectal. De plus, quelques mutations de l’ADN de ces gènes étaient évidemment un résultat du tabagisme et étaient spécifiques au genre. Une des raisons pour laquelle les effets du tabagisme n’ont pas été aussi prononcés chez les femmes qu’aux hommes pourraient être à cause de l’effet antiestrogène du tabagisme. C’est évident que plus d’études soient requises pour élucider les mécanismes des cigarettes qui causent du dommage à l’ADN et engendre les cancers colorectaux.

 

Écrit par : Ingrid Qemo, BSc
Traduit par : Paige Ross

Référence :

Song, et al. 2017. Effects of interactions between common genetic variants and smoking on colorectal cancer. BMC Cancer. 17:869.

Facebook Comments