green tea benefits

Les chercheurs en Corée du Sud ont essayé de savoir si les bienfaits du thé vert peuvent aider à réduire le risque de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

Le thé vert est consommé dans le monde et a été décrite comme une des meilleures boissons pour la santé. Tandis que des preuves cliniques demeureront toujours controversées, ses propriétés antioxydants et anti inflammatoires sont bien connus. Bien que plusieurs études rapportent un lien entre l’apport du thé vert et un risque réduit de maladie cardiovasculaire et cancer, on ne sait pas grand-chose sur son rôle en baissait le risque de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC). Cela a incité Oh et ses collègues à investiguer l’association possible entre la consommation du thé vert et un risque réduit du MPOC.

Leur étude, publiée en Journal of Nutrition, utilisé les données prises du The Korean National Health and Nutrition Examination Survey collecté entre 2008 et 2015 pour choisir des participants pour l’étude. 13,570 participants étaient admissibles à ’étude sur la base des critères d’inclusion. L’apport du thé vert été surveillé en utilisant une questionnaire de fréquence alimentaire inclus dans l’enquête, catégorisé en ‘’Jamais’’, ‘’Moins d’une fois par jour’’, ‘’une fois par jour’’ ou ‘’plus de deux fois par jour’’. Les chercheurs utilisaient un examen fonctionnel respiratoire pour déterminer le MPOC. D’autres informations collectés inclut les antécédents de tabagisme, le nombre de paquets fumé par année, la consommation d’alcool mensuel, l’activité physique, niveau de scolarité et le niveau de revenu.

Parmi ces 13,570 participants, seulement 1,588 consommé du thé vert, 506 de ces participants consommé le thé vert deux fois ou plus par jour. La plupart des participants (45.9 %) n’ont jamais consommé du thé vert, pendant que 42.4 % consommé le thé vert moins d’une fois par jour.

Une diminution signifiante dans l’incidence du MPOC de 14.1 % (celles qui ne buvaient jamais le thé vert)  à 5.9 % (celles qui consommaient le thé vert deux fois ou plus par jour) était aperçu. Les individus qui consommaient le thé vert deux fois ou plus par jour étaient moins susceptibles au MPOC que les participants qui ne consommaient jamais le thé vert.

Les contestations ci-dessus révèlent que la consommation du thé vert d’au moins deux fois par jour pourra aider la fonction pulmonaire et réduire le risque de développer le MPOC. Cette constatation est importante étant donnée la hausse du fardeau du MPOC. Il serait utile d’étudier plus ce sujet en utilisant des différents méthodes ainsi que des différents populations étudiées pour être capable d’établir un rapport approprié entre la consommation du thé vert et le MPOC.

Écrit par : Asongna T. Folefoc
Traduit par : Paige Ross

Source :

Oh C-M, Oh I-H, Choe B-K, Yoon T-Y, Choi J-M, and Hwang J (2017). Consuming Green Tea at Least Twice Each Day Is Associated with Reduced Odds of Chronic Obstructive
Lung Disease in Middle-Aged and Older Korean Adults. The Journal of Nutrition doi: https://doi.org/10.1093/jn/nxx016

Facebook Comments