Tuesday, May 28, 2024
HomeDiet frCertaines groupes aliments affectent la fonction rénale?

Certaines groupes aliments affectent la fonction rénale?

Une étude examine le lien potentiel entre les groupes d’aliments des grains entiers, les fruits et les légumes et la fonction rénale sein.

Les maladies rénales chroniquessont un problème de santé publique à l’échelle mondiale typiquement associé à l’haute glycémie et le diabète.  La maladie rénale chronique peut engendre les maladies cardiovasculaires et par conséquent, le décès. La consommation des grains entiers, les fruits et les légumes a été associé à un moindre risque de diabète, ce qui suggère que ces aliments jouent un rôle dans la mitigation des maladies rénales. Au courant, un moindre risque d’insuffisance rénale semble lié à la consommation du café, les régimes alimentaires haute en bêta-carotène et faible en sodium, cholestérol et la protéine animale. Cependant, la recherche à date a produit des résultats contradictoires.

Les chercheurs Néerlandais ont conduit la première étude longitudinale pour examiner le lien entre les groupes d’aliments et la fonction rénale et ont récemment publié les données dans le British Journal of Nutrition. Cette étude qui durée cinq ans incluant 3,787 adultes néerlandais saines et surveiller les changements dans la fonction rénale en même temps à l’évaluation de l’apport des grains entiers, les fruits et les légumes. L’étude était menée à la durée de cinq ans avec une période de suivi de 15 ans. Les participants ont indiqué leur apport alimentaire en utilisant un questionnaire et la fonction rénale était définit comme albumine: le rapport de la créatine et le taux de filtration glomérulaire (TFG).

Le rapport de la créatine étaitdéterminé à la fin de l’étude par un échantillon d’urine. Cette information indique aux chercheurs s’il-y-en a de la protéine (albumine) qui passe à travers les reins, suggérant un dysfonctionnement rénal. Le TFG été documenter au cours de l’étude pour percevoir les changements de la fonction rénale au fil du temps. Le TFG est une variable qui détermine l’efficacité des reins dans la filtration du sang et la débarrassent des déchets, ce qui produit l’urine. Chez les individus ayant les lésions rénales le taux de filtration réduit et alors les changements aux TFG suggèrent un déclin dans la fonction rénale.

De plus de l’apport alimentaire et la fonction rénale, les participants avaient aussi besoin d’indiquer leur niveau d’activité physique, la tension artérielle, la consommation d’alcool, la consommation du café, l’indice de masse corporelle (IMC), le niveau d’éducation, les suppléments des vitamines et l’apport général des aliments riches en antioxydants.

Les données suggèrent aucune association entre l’apport des grains entiers, les fruits et les légumes sûr le rapport de la créatine ou le TFG. Il avait une chance légèrement inférieur d’une diminution dans le niveau du TFG avec un apport plus élevé en grains entiers, mais pas suffisamment significatif pour arriver à une conclusion définitive.

Tandis que l’apport de ces groupes d’aliments est typiquement associé aux meilleurs résultats pour ceux qui souffrent du diabète, cette étude suggère que ces données n’appliquent pas à ceux qui lutte contre les maladies rénales chroniques. Plus de recherche est requise avant d’arriver à des conclusions. La plupart des participants originaux qui ont quitté l’étude étaient plus ainées et moins en santé, ce qui peut signifier que les résultats abordant principalement les jeunes et les individus en bonne santé, qui ne sont pas à risque des maladies rénales chroniques. De plus, les variables importantes tel que l’apport du sel n’étaient pas documenté, ce qui peut grandement affecter la santé de reins. En outre, ce n’est pas réaliste que l’apport alimentaire est parfaitement consistant pendant la durée de cinq ans. Les régimes alimentaires des individus pouvaient changer de façon drastique plusieurs fois au fil des cinq ans, suggèrent une explication possible pour le manque des conclusions significatives.

Il faut faire de recherche additionnelle pour arriver aux conclusions définitives au sujet des effets des groupes aliments pour améliorer ou protéger la fonction rénale.  L’évaluation des différents groupes aliments tels que les protéines animales vs. protéines non carnées ou les produits laitières, peut-être bénéficiasses. En conclusion, l’étude n’était pas capable de trouver les bienfaits significatives liés aux améliorations de la fonction rénale et la consommation des grains entiers, les fruits et les légumes.

Écrit par: Elena Popadic
Traduit par: Paige Ross

Références: Herber-Gast, G., Boersma, M., Verschuren, W., Stehouwer, C., Gansevoort, R., Bakker, S., &Spijkerman, A. (2017). Consumption of whole grains, fruit and vegetables is not associated with indices of renal function in the population-based longitudinal Doetinchem study. British Journal Of Nutrition118(05), 375-382. http://dx.doi.org/10.1017/s0007114517001726

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest News and Articles

SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTERS

Stay Connected
10,288FansLike
820FollowersFollow
249FollowersFollow
2,787FollowersFollow

Article of the month

Recognizing HIE: A Call for Advocacy

Have you heard of HIE? It’s the second leading cause of infant mortality and lifelong disability worldwide. 2-3 per 1,000 live births in high-income...

Joke Of The Day – May 28

A medical student was visiting his elderly grandfather and was asking him about the new medication that he was currently taking. "So, I understand that...

ADVERTISE WITH US

error: Content is read-only and copy-protected.